La première neige - 29 novembre 572

Aller en bas

La première neige - 29 novembre 572

Message par Storm le Ven 15 Déc - 18:20

Durant la troisième semaine du siège de Lishonna, la première neige annonçant l'hiver tomba dans les rues de la ville. Le moment remonta rapidement le cœur des civils, oubliant presque l'état de crise dans lequel la ville était. Beaucoup d'auberge et de taverne rouvrir pour la nuit. Devant la taverne des 7 Pêchés, des tables étaient installés, de la nourriture chaude y étaient installés, des musiciens jouait une musique entraînante et l'ambiance était à la fête.
Les protagonistes reviennent d'une longue journée de travail à gérer le siège et retrouve un Talaan torse nu, contant des histoires à des soldats, dans un coin. Quand les protagonistes s'approchent, beaucoup de civils les saluent, certains les remercient, d'autres les applaudissent.
avatar
Storm
Admin

Messages : 3285
Date d'inscription : 21/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://relator.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Nostarion le Ven 15 Déc - 21:29

Juste un quick reminder de quoi j'ai l'aire, puisque j'ai trouvé une image plus appropriée:



Le silence.

Soundtrack, part 1:


Les hommes m’accompagnant n’étaient qu’une milice formée par des pères de familles forcé de combattre dû au siège des peaux vertes et endurcis par les temps de plus en plus dur dans ce royaume.

Ces miliciens fixaient d’un regard terrifié le Shaman gobelin qui hurlait son incantation infernale avec l’assurance d’un roi. Nous étions 6 contre une trentaine de gobelins, ils ont exploités la seule faiblesse dans les systèmes sous-terrain de Lishonna que je n’avais pas encore scellé, et ce, la journée même ou j’allais régler la situation une bonne fois pour toute.


Nous sommes tombés sur cette escouade qui allait sûrement comme objectif d’ouvrir les portes ou de saboter notre artillerie avant qu’ils puissent causer des dégâts important.

Lorsqu’il termina son incantation, un craquellement puissant se fait entendre dans l’air et un éclair d’énergie se concentra dans la paume de sa main. J’empoignai rapidement mon canalisateur magique à deux mains et frappai le sol, ce qui leva un bouclier élémentaire devant moi et mon escorte militaire.  Lorsque la créature leva sa main vers nous afin de projeter l’éclair sur mon bouclier, je fis de  même.

Je pris une grande respiration, fermai les yeux et concentra l’énergie de la source autour de la main du Shaman, et d’un claquement de doigt l’éclair se dissipa dans la toile arcanique.

Mon Adversaire, abasourdi, ne fit que fixer sa main, puis la mienne. Je profitai de la situation et crispai ma main qui était grande ouverte, immobilisant leur chef.

- Miliciens ! FEUX !


Les Lishonnien ne se firent pas prier et agir rapidement malgré la tournure de situation, plusieurs carreaux vinrent se ficher dans le crâne du lanceur de sort. Je relâchai prise et son corps se fracassa contre le sol d’un bruit sourd.

Puis le silence.

Ce qui nous refit tous prendre action, incluant les gobelins, fut le grognement de Gotrek et sa lourde course qui se faisait entendre. Je souris :
- Le combat est gagné, Lishonniens. Suivez le et nettoyez après son passage.

Je me retournai pour partir et croisa le regard du furieux nain qui était maintenant mon compagnon depuis plus d’un an.
- À plus tard, ne manque pas le souper.

La dernière chose que j’entendis avant de quitter les sous-terrain était les cris enragés du Slayer et les hurlements de peur et de douleur des peaux vertes.

Fête de la première neige:


Lorsque je mis fin pied à l’extérieur, je sentis l’aire fraîche et la douce caresse de la première neige. Malgré la nuit tombée, l’apparition de ma saison de naissance lors d’un aussi grand siège me ragaillardi l’esprit et je pris le temps d’admirer la ville pendant mon retour vers le 7 sins.

L’ambiance semblait à la fête, et la musique pouvait se faire entendre probablement jusqu’au campement de nos assaillants : Un élément démoralisant que de voir ceux qu’on tente de conquérir fêter devant la menace immédiate d’invasion.

Le Seven sins était probablement l’établissement le plus à la fête : Des musiciens de tout rang sociales partageant une camaraderie digne des pièces de théatres, de l’alcool à profusion, des dames s’intéressant aux vaillants soldats qui participent à protéger leur ville, l’arôme chaleureux et envoutant de la nourriture sortant du four qui amenait un contraste parfait avec la fraîcheur soudaine de la première neige.

Je trouvais surprenant que l’ambiance soit autant vivante malgré l’absence de Mme Lorange; Seule le Destin sait à quel point la soirée sera animée lorsqu’elle fera son apparition, et je n’ôse pas imaginer avec quelques verres dans le nez.

J’entrai dans l’auberge et aussitôt entré l’on me fit signe qu’on allait m’apporter mon repas à l’extérieur et de s’installer. Je sorti et saluai plusieurs personnes que je ne connaissais pas, mais qui eut me reconnaissait : La réputation de notre groupe se faisait de plus en plus grande, l’attention me plaisais et me déplaisais au même moment, appréciant ma tranquillité.  Je fis signe à Talaan et m’assied un peu à l’écart de la foule entourant les ménestrels.

Je levai les yeux vers le ciel et observa mon étoile qui, j’eu l’impression, l’illumina à mon intention.

L’on déposa le met préparé pour moi sur la table sans me dérangé avec une choppe de vin, à défaut de vouloir prêter des coupes dans un aussi gros évènement.

Bien de choses se sont passés à Lishonna, mais le temps semble passer si vite. Heureusement, je pouvais me réjouir dans la compagnie de nouveaux compagnons qui, bien que très différent que moi, semblaient compétents et motivés, peu importe la motivation.

Je levai mon verre vers le ciel :
- Ten' lle Melamin

et d’un air légèrement melancholique je bue une bonne gorgée du Nectar Talaanien offert par la maison.


Dernière édition par Nostarion le Dim 17 Déc - 1:19, édité 1 fois
avatar
Nostarion

Messages : 11
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Storm le Ven 15 Déc - 22:46

Goderick s'approche de la table de Nostarion. Il porte des habit en tissus léger beige. Sans son manteau de cuir de Corbeau, il semble très frêle. Il transporte avec lui une choppe rempli d'eau.

<Elfique> Bonsoir Nostarion. Puis-je m'asseoir avec vous?
avatar
Storm
Admin

Messages : 3285
Date d'inscription : 21/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://relator.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Nostarion le Ven 15 Déc - 23:49

spoiler:
*joseph a permis de répondre avant la suite normale des réponses*

Perdu dans mes pensées je n'entendi pas Goderick s'approcher. Je me retourne vers lui avec un air légèrement surpris mais mon expression changea rapidement en sourire chaleureux:
- < Elfique > Depuis quand l'on demande la permission pour s'assir avec un frère ?

J'affichai une expression moqueuse pendant un court instant puis retourna mon regard vers le ciel:
- < Elfique > Je suis heureux de voir que tu participe aux festivités.

Je decidai de retirer mon attention du ciel, mon moment intîme maintenant dissipé. Je regardai Goderick:
- < Elfique > L'hopital doit se tenir tranquil ces temps ci, vue le succès flagrant de la défense de cette ville.
avatar
Nostarion

Messages : 11
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Storm le Ven 15 Déc - 23:59

Goderick lui sourit et s'assoit.
<Elfique> J'ai rarement eu la chance de connaitre des Elladrin pur sang... Mais je suis content de pouvoir vous appelez frère. Oui l'hôpital est plutôt tranquille c'est temps ci. C'est toujours un bon signe quand les médecins manque d'emploi.
Il regarde au ciel un instant. Il semble un peu gêné.
<Elfique> Si je peux me permettre cette familiarité... Qui est-ce?
avatar
Storm
Admin

Messages : 3285
Date d'inscription : 21/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://relator.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Nostarion le Sam 16 Déc - 0:17

Mon expression deviens plus attentive et neutre:
- < Elfique > Nous sommes tous originaire du même monde, du même sang. Peu importe d'ou tu viens aujourd'hui, il m'est naturel de t'acceuillir comme un membre de ma famille. Les traditions sont différentes d'ou tu proviens ?

Pour la deuxième question, Nostarion reprend son sourir doux et chaleureux:
- < Elfique > Mon âme soeur.

Je retourne à nouveau mon regard vers le ciel, avec un légé pincement au coeur:
- < Elfique > J'apprécie chaque moment que je peux passer avec elle. Mais ce qui se passe sur cette planè--... En ce monde devrait et doit occuper mon esprit de façon prioritaire.

La dernière phrase était plus adressée à moi même. Je me retournai vers mon interlocuteur d'un air plus serein:
- < Elfique > La Source nous réunira en temps et lieu.
avatar
Nostarion

Messages : 11
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Storm le Sam 16 Déc - 0:26

Goderick fixe l'étoile st sourit longuement.
<Elfique> Elle semble charmante...
Et non, mais coutumes ne sont pas différentes. Cela fait juste très longtemps que je n'est pas été en compagnie d'un autre elfe. J'ai oublié mes coutumes... Alors c'est vrai? Que nous venons d'une autre planète?
avatar
Storm
Admin

Messages : 3285
Date d'inscription : 21/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://relator.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Nostarion le Sam 16 Déc - 0:35

Mes sourcils se froncit et une tristesse remplit mon visage:
- < Elfique > Notre peuple a oublié à ce point ses racines..?

J'empoignai ma choppe de vin et en pris une bonne gorgée, toujours sans effet. Toujours. Je fermai les yeux et pris une grande respiration. Toujours les paupières fermés je continuai:
- < Elfique > J'imagine que toute histoire s'efface, aucun souvenir est à l'épreuve du temps.

J'ouvris mes yeux:
- < Elfique > Si tu es intéressé, je me ferai un plaisir de t'apprendre ce que je sais. À seule condition qu'à ton tour tu le transmette aux notre en temps voulu.

Je lâchai un peu mon air sérieux et ajouta avec un sourire:
- < Elfique > Je peux pas te laisser être inculte, sinon le Nain va trouver le moyen de nous le remettre en plein visage.
avatar
Nostarion

Messages : 11
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Storm le Sam 16 Déc - 0:43

Goderick lachà un bon rires. Il but un gorgé de son eau et sourit, avec un air un peu mélancolique.
<Elfique> Ce n'est pas le peuple. C'est moi. J'ai déjà 327 ans, mais je n'ai passé que 38 ans avec mon peuple. Je me souvient de beaucoup... Mais je pense que ma tête me force a oublié, comme si je ne méritais pas de me souvenir... Il se racle la gorge et detourne le regard. Mais bon. Ce n'est pas le moment de devenir maussades en une aussi belle nuit. Comment avez vous acquérit les services d'un nain Pourfendeur comme Gotrek?
avatar
Storm
Admin

Messages : 3285
Date d'inscription : 21/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://relator.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Nostarion le Sam 16 Déc - 0:53

Lorsque Goderick se mis à parler, et ce plus qu'à l'habitude, j'observai attentivement ses expressions: Son histoire semblait bien complexe et pour une raison qui m'est inconnu, il vécu loin de ses racines:
- < Elfique > Nous en reparlerons Goderick, tu as raison: C'est une magnifique soirée et ce sujet peut attendre. Mais sache que je suis intéressé à t'instuire sur ce sujet peu importe ce que rescelle ton passé. Et pour ce qui est de ce Nain...

Je secouai ma tête avec le plus grand sourire de la soirée:
- < Elfique > Je crois que ça serait beaucoup plus intéressant s'il te l'expliquait lui même. S'il souhaite le faire...

Je pris à nouveau une gorgée du poison que les hommes aiment tant, avec peine à garder mon sérieux.
avatar
Nostarion

Messages : 11
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Alex C. le Sam 16 Déc - 17:19

Lishonna dernière bataille:


*Vise, fait feu, recharge, vise, fait feu, recharge...*

Perché en haut d'un temple Abraham faisait pleuvoir mort chez les ennemis sur le champ de bataille. Un sergent orc par ci, un shaman gobelin par là, un gnoll qui allait abattre un soldat de fortune, etc...Les runes naine de son mousquet n'en finissaient pas de briller et il exécutait chaque cible avec une précision mortelle. Chaque tir traversait l'air, se laissait guider par le vent et transperçait la tête de sa cible immanquablement. Ses camarades étaient ailleurs en train d'aider l'armée de Lishonna à éliminer les dernières poches de racailles qui avait envahis la ville. Il souria tristement en rechargeant son arme.

*Des compagnons ha ha ha...*

Il n'en méritait pas. Il ne méritait rien de ce qui lui arrivait en ce moment. Il tira à nouveau et tua un gobelin fuyant les ruelles de la ville et se repositionna pour couvrir une autre étendue de rues. Il grimaça de douleur, ses jambes lui faisaient atrocement mal depuis que le souffle acide du dragon orc l'avait presque tué. Ça il le méritait. La souffrance. 

Il voyait au loin l'elfe et le nain guider une troupe de miliciens contre une marée gobelin et avec succès. Madame Lorange se battait ailleurs en ville et l'assassine était introuvable.


*Probablement en train de protéger son orphelinat...*

Abraham aimait penser. Quand il pensait il ne bégayait pas.

Les cloches de la ville sonnèrent. La bataille était gagnée. Abaraham se laissa tomber, s'accota contre le mur du clocher du temple et s'alluma une cigarette doublé du peu d'écorcefeuille qui lui restait. À la première inspiration il sentit son corps relaxer et son esprit moins divaguer. Il expira et jura dans sa tête.


*Foutue guerre...*

Fête de la première neige:

Le 7 Sins était plein à craquer. Des tables supplémentaires avaient été installées pour l'occasion de la fête de la première neige, un groupe de barde jouait de belles chansons entraînante et l'alcool coulait à flot. Abraham était parmi les célébrités de la soirée ayant fait partit du fameux groupe "des héros de Lishonna" et il peinait à décliner les invitations des habitants qui l'invitaient tous à s'asseoir à leur table. Il se fraya un chemin des escaliers jusqu'à la porte d'entrée et sortit prendre l'air.

Partout en ville un air de fête régnait, les rues avaient été majoritairement nettoyés des cadavres des batailles et maintenant les ruelles étaient remplies de fêtards un peu trop saoul au lieu de morts. L'air était froid mais agréable et il partit un peu aléatoirement dans les rues de la ville en laissant aller ses pensées au gré des flocons.

Il aimait la solitude depuis les événements récent qui l'avait fait quitter la capitale et son maître. Seul personne ne pouvait te trahir. Pas comme lui.

*Ah bordel Abraham laisse le pas gâcher ta soirée...*, pensa t'il.

Même seul ses pensées le trahissaient. Il soupira et décida de rentrer à l'auberge. Un peu de musique lui ferait du bien. Il retrouva son chemin assez facilement, il n'avait qu'a suivre le bruit.

Il rentra dans l'auberge bruyante et remarqua Nostarion et Goderick à une table. Il hésita à aller s'asseoir avec eux mais se dit qu'un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal non plus.

Il se fraya à nouveau un chemin parmi la foule, fit un signe de salutation aux deux elfes et s'assit.
avatar
Alex C.

Messages : 5
Date d'inscription : 13/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Storm le Sam 16 Déc - 17:28

Goderick, remarquant l'arrivé de son compagnons Abraham lui sourit et lui fit un signe de tête.

-Maître tireur, comment allez-vous? Désirer vous quelques choses à boire?

Il se retourne et fait signe à une serveuse de s'approcher.
avatar
Storm
Admin

Messages : 3285
Date d'inscription : 21/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://relator.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Nostarion le Sam 16 Déc - 17:49

Abraham fit son apparition pile au moment ou j'enfonçais ma tête dans ma choppe avec le sourire étiré jusqu'aux oreilles. Je baissa mon verre et tourna à mon tour mon attention vers notre tireur d'élite avec une expression des plus chaleureuse, complémentaire à celle de Goderick.

Je le regardai de la tête au pieds, son expression légèrement plus neutre qu'à l'habitude m'informa rapidement de la situation: Cette homme avait besoin de boire, ou de fumer. Bien que je n'avais pas de son herbe préférée j'avais une alternative.

D'un signe de doigt une choppe inutilisée provenant du comptoir s'envola dans notre direction juste après s'être remplit par une bouteille de vin, elle aussi dôté du don du vol.

La choppe se déposa sur la table devant Abraham et de mon sac sortit ma pipe déjà remplit d'herbes à tabac mélangé avec des arômes naturels fruités.

Je pointa le tout de ma main:
- Je vous remercis pour le support au courant de la journée, et du mois, entendre les ennemis tomber sous le coup de tonnerres n'a fait qu'envoûter les troupes et terrifier nos assaillants. Je suis ravis de vous compter parmis notre compagnie, comme toujours.

Cela faisait maintenant 2 mois que nous travaillons tous ensemble. Bien que dénué de nom de groupe, nous travaillons aussi bien ensemble qu'un troupe militaire d'élite. Il faisait bien longtemps que j'avais vécu une si belle synergie.

Abraham était le tireur d'élite du groupe; mais ça serait ne pas y rendre justice. Abraham est un bricoleur et ingénieur hors pair et malgré sa spécialité à distance est toujours un solide bouclier entre moi et l'ennemi lorsque ceux-ci se rende à nous. Je lui dois une coupe de cicatrices qu'il s'est prit à mon égard. De plus, son caractère de mercenaire qui pourrait être percu négativement, me rassure; avoir quelqu'un qui sait quand s'arrêter et connait ses limites est crucial dans un groupe d'eccentriques et de déterminés comme nous.

Je levai mes yeux pour croiser son regard:
- J'ai envoyé des éclaireurs pour retrouver de vos munitions sur le no-mans land, vous devriez pouvoir économiser même si ce n'est pas la priorité lors d'un siège j'en consent.
avatar
Nostarion

Messages : 11
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Alex C. le Sam 16 Déc - 20:16

-Maître tireur, comment allez-vous? Désirer vous quelques choses à boire?

Le soigneur aux poings rapides avait prit la peine de commencer une conversation. Il aimait bien l'elfe, un bon combattant mais surtout un soigneur hors pair qui se souciait réellement du bien être des gens autours de lui. Abraham aimait les gens qui savait faire preuve de compassion envers ceux qui souffraient et il devait faire ça depuis longtemps vu son niveau d'expertise. Durant les diverses batailles il avait apprécier sa présence certes discrète mais efficace. Qui ne voulait pas de son côté un guerrier qui pouvait soigner autant que briser chaque os de son adversaire à mains nues? Il fit un signe de tête positif à Goderick et répondit brièvement.

- Ou...Oui!


En un mouvement Nostarion fit voler une choppe et la fit remplir de vin par magie. Elle se posa ensuite devant lui. Le tireur grimaça intérieurement. Il avait une relation particulière avec la magie, autant il aimait qu'il détestait mais il fallait avouer que la magie de ce comparse l'avait particulièrement aider surtout lorsqu'ils avaient combattu le dragon ensemble. L'elfe lui présenta ensuite sa pipe, le tout sentait très bon, bien meilleur que son écorcefeuille rendue un peu humide à cause des semaines de siège.

 - Je vous remercie pour le support au courant de la journée, et du mois, entendre les ennemis tomber sous le coup de tonnerres n'a fait qu'envoûter les troupes et terrifier nos assaillants. Je suis ravis de vous compter parmis notre compagnie, comme toujours.


Il rajouta après une pause où il sembla analyser Abraham.

- J'ai envoyé des éclaireurs pour retrouver de vos munitions sur le no-mans land, vous devriez pouvoir économiser même si ce n'est pas la priorité lors d'un siège j'en consent.




Après des semaines avec des nains et avoir étudié tant d'années avec les nains le bègue n'était pas habitué à la délicatesse des elfes et la poésie avec laquelle il s'exprimait. Les nains étaient disons...Plus brusques. Il sirota une gorgée de vin et réfléchit avant de répondre. Il savait que les deux elfes n'étaient pas des menaces et certainement pas des espions de ses anciens détracteurs parce qu'ils n'auraient pas essayer de pactiser, ils l'auraient juste tuer mais la crainte restait.


- C'es...C'es...C'est pas né...né...cess...aire...Les ba...ba...lles sont dé...dé...dé...truite à l'impact!

Il détestait son handicap, moins il parlait moins il avait l'air d'un imbécile. Il but une gorgée et continua sur sa lancée.

- Mais mer...mer...ci...Et le vi...vin est bo...bo...bon! Déso..lé je...je...ne suis...p...as de bo...bo..bonne compa...pagnie...
avatar
Alex C.

Messages : 5
Date d'inscription : 13/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Storm le Sam 16 Déc - 22:24

Goderick regardait son compagnon bègue avec compassion. Il fit un signe de tête lorsque Nostarion fit apparaitre l'alcool pour Abraham. Goderick ne connaissait vraiment rien aux alcools.

-Ne dites pas cela mon ami. J'aime votre compagnie. Moi et Nostarion étions en train de discuter de notre camarade Gotrek, et l'histoire de leur rencontre. Voulez-vous partager votre histoire avec nous? Comment êtes vous devenus un ingénieur? Pourquoi être un tireur? Etc.
avatar
Storm
Admin

Messages : 3285
Date d'inscription : 21/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://relator.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Nostarion le Dim 17 Déc - 1:08

- C'es...C'es...C'est pas né...né...cess...aire...Les ba...ba...lles sont dé...dé...dé...truite à l'impact!

Je levai un sourcil, visiblement surpris:
- L'ordre est déjà donné, bien que ce ne soit que des pièces je ne doute pas que quelqu'un qui a su réparer des canons avec un équipement aussi inaproprié saura donner une nouvelle vie à ces restants de munitions, quitte à les faire fondre. Faites en ce que vous voulez, elles sont votre.

Abraham ne semblait pas du tout alaise de venir de lui même vers nous, beguayant plus qu'à l'habitude. Mais il le fit quand même de par lui même, ce qui était clairement bon signe.
- Mais mer...mer...ci...Et le vi...vin est bo...bo...bon! Déso..lé je...je...ne suis...p...as de bo...bo..bonne compa...pagnie...


Goderick s'empressa de répondre à notre ingénieur, je pris la parole tout de suite après qu'il dit apprécier la compagnie d'Abraham. Le malaise de celui-ci ne serait pas balayé de la main aussi aisément et je décidai de moi aussi mettre la main à la pâte pour lui montrer qu'il était la bienvenue:
- Un bon vivant et connaisseur des psychotropes comme vous êtes toujours de bonne compagnie, de plus vous semblez toujours avoir le bon mot pour nous faire rire d'une situation autrement difficile.

Je levai discrètement le doigt vers Abraham en amplifiant mon sourire:
- Et avoir un érudit de plus dans mon entourage me rassure; les muscles ne dominent pas encore cette pl-- ce monde.

Je dois vraiment travailler sur mon vocabulaire au seins des sociétés humaines.
- (...) Moi et Nostarion étions en train de discuter de notre camarade Gotrek, et l'histoire de leur rencontre. Voulez-vous partager votre histoire avec nous? Comment êtes vous devenus un ingénieur? Pourquoi être un tireur? Etc.

Je me tournai rapidement vers Goderick, abassourdi par sa question: Abraham avait clairement jetté un voile secret sur son passé ne voulant pas en parler à maintes reprises lors des deux derniers mois. Notre médecin tentait peut-être  de l'ouvrir à nouveau. Bien que l'intention soit bonne, je ne sentais pas que c'était la soirée propice à de tels échanges; du côté d'Abraham du moins. J'ajoutai, après Goderick:
- Quant à moi, bien que je respecte votre intimité sur votre passé, mais en connaître plus sur vos intérêts, vos connaissance, vos valeurs et vos passions m'intéresserait. *court rire* Bien que ça sonne très poussé pour une conversation de coin de table de taverne.

Je levai le doigt à nouveau très discrètement et murmura un mot, profitant du bruit de la fête pour dissimuler mon incantation,'' Sendien '' dans la direction de l'ingénieur et il se mit à entendre une voix à l'intérieur de la sienne, la mienne. Le son débute doucement afin d'éviter de le surprendre:
- < Dans les pensées d'Abraham > N'hésitez pas à nous, ou me, le dire si vous n'avez pas envie d'en parler. Nous sommes ici pour prendre nos aises et nous reposer de ce mois qui devient de plus en plus long. Afin de me répondre, vous n'avez qu'à formuler le message dans vos pensées destiné spécifiquement à me répondre.

L'invocation instaure instinctivement un réseau d'échange de messages entre les deux êtres, permettant de partager les pensées voulu, tel des lettres, par le biais de l'esprit.

J'affichai un sourire plus doux mais rassurant à l'égard d'Abraham.
avatar
Nostarion

Messages : 11
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Alex C. le Lun 18 Déc - 0:43

- Un bon vivant et connaisseur des psychotropes comme vous êtes toujours de bonne compagnie, de plus vous semblez toujours avoir le bon mot pour nous faire rire d'une situation autrement difficile. 

- Et avoir un érudit de plus dans mon entourage me rassure; les muscles ne dominent pas encore cette pl-- ce monde. 



- Comment êtes vous devenus un ingénieur? Pourquoi être un tireur? Etc.

Abraham avait de la difficulté à suivre autant de gens qui lui parlaient en même temps et surtout il figea à la question sur son passé. Il n'aimait pas en parler avec de très bonnes raisons pour le justifier mais d'un autre côté. il comprenait la fascination des gens pour l'histoire de vie des autres. Il avait quand même combattu à leurs côté, il était normal qu'ils veuillent en connaître plus sur lui mais il savait que ce ne serais pas ce soir. Pas avec son passé. Nostarion ne lui laissa pas de chance de répondre de toute façon.

- Quant à moi, bien que je respecte votre intimité sur votre passé, mais en connaître plus sur vos intérêts, vos connaissance, vos valeurs et vos passions m'intéresserait. Bien que ça sonne très poussé pour une conversation de coin de table de taverne. 



Le magicien semblait comprendre son malaise. Il appréciait. De tous les aventuriers qu'il avait rencontré depuis son départ de la capitale il était certainement le moins barbare d'entres-eux et cela lui faisait bien une pause. Entre un paladin maintenant probablement mort et beaucoup trop vertueux pour son propre bien, un demi démon aux mœurs légers, une assassine aux valeurs étrangement placées, un barbare nain vulgaire et une épéiste avec l'égo d'une montagne...Abraham les appréciait mais il fallait avouer que ce n'était pas non plus les gens à qui ont iraient confier ses secret les plus lourds. 

 < Dans les pensées d'Abraham > N'hésitez pas à nous, ou me, le dire si vous n'avez pas envie d'en parler. Nous sommes ici pour prendre nos aises et nous reposer de ce mois qui devient de plus en plus long. Afin de me répondre, vous n'avez qu'à formuler le message dans vos pensées destiné spécifiquement à me répondre.

Même si la phrase fut prononcée avec la plus grande des douceurs l'introduction dans sa tête surprit énormément Abraham qui se redressa sur sa chaise en panique, la main sur son pistolet. Un bon observateur aurait put remarquer que des runes écrites en nain avait eu le temps de brièvement apparaître sur l'arme avant qu'il se calme. La peur engendré par le contact mental troubla quand même temporairement les pensées d'Abraham, momentanément et lui fit revivre des souvenirs d'angoisse.

----

Spoiler:

Un homme embrouillé pointe une arbalète sur Abraham en haut d'un toit.

- C'est toi qui les a tuer Abraham moi je n'ai rien fait ha ha ha!

- NON! NON! TU M'AS MANIPULÉ T...Tu...m'a...ma...ma...ni...pu...lé! Tr...tr...aitre!
- Ridicule... De toute manière tu es maintenant inutile à nos plans...Sans rancunes j'espère, ce n'est que les affaires mon ami ha ha ha!
- J...E TE TU...TU...ERAIS!


Un bruit d'arbalète qui se décoche se fait entendre, puis un coup de feu. Des cris.

----  


Le mercenaire revint à ses esprits avec une goutte de sueur qui descendait maintenant de son front. Un égarement d'a peine quelques secondes. Un de trop. Il réalisa que c'était l'oeuvre de Nostarion qui était maintenant en train de lui sourire. Il n'avait pas voulut mal faire mais ses pensées étaient pour lui et lui seulement. Il organisa les pensées dans sa tête et tenta une réponse brève et sérieuse.

< Dans les pensées de Nostarion > Ne faite plus jamais ça. Jamais. 


Il lâcha son pistolet en dessous de la table et prit une gorgée de vin en fixant d'un regard sérieux le mage. Il répondit d'un ton tendu à Goderick.

- J...e su...is...ti...ti...reur...pa...pa...rce...que ça...ma....mar...mar...che et j'ai ét...tu...di...dié avec...les na...nai...nains...


avatar
Alex C.

Messages : 5
Date d'inscription : 13/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Nostarion le Lun 18 Déc - 1:05

< Alex à choisi de me laisser voir la scène malgré l'effet différent de mon sort, ce pourquoi je l'intègre dans mon post Smile ça va être intéressant hehehe ! Jvous aime ! De plus je prend la liberté de répondre immédiatement puisque c'est approprié ET que Nostarion va quitter la scène, permettant un meilleur flot par la suite et pour intégrer quelqu'un d'autre >

Bien que je me doutais qu'ouvrir un lien télépathique avec Abraham pouvait être un couteaux à double tranchant, je ne m'y attardai pas plus sur le moment, pensant bien faire. Cependant, sa réaction rapide et angoissé lorsqu'il mit la main sur son arme m'indiquai un traumatisme au delà de mes prévision. Au même moment, je sentis un lien plus puissant me toucher, des images, des mémoires, des émotions vive. Une scène affichant Abraham... trahit ? Un ami ? Beaucoup trop d'émotions et d'images m'ont frappé au même moment. Un souvenir ? Des mémoires si douloureuses et récente qu'elles affecte un lien télépathique de base. Non. Je devais avoir mal formuler mon contrôle des arcanes. Ce n'est pas ma première erreure depuis mon retour. Je...

Je repris mes esprits et laissa tomber immédiatement le sourire lorsque celui-ci eut l'idée de penser a brandir son arme; mon expression devint plutôt très neutre et appréhensive. Mais je gardai ma posture, sachant très bien que c'était une réaction dû a mon action et qu'Abraham était assez sensé pour éviter de se laisser guider entièrement par une émotion soudaine, du moins je l'espérais.
- < Dans les pensées de Nostarion > Ne faite plus jamais ça. Jamais.

Je me tu un instant et laissa l'ingénieur reprendre place, et répondre à Goderick d'un ton plus tendu qu'auparavant. Je mis mes deux mains sur la table en signe de paix et m'adressa à Abraham:
- Je suis sincèrement désolé de mon action, je ne souhaitais aucunement vous aggresser. Je crois mon agissement déplacée et je ne voudrais pas vous enlever le peu de paix qu'il est possible d'avoir ce soir malgré les évènements récents.

Je me levai de mon siège et fixa Abraham:
- Vous pouvez garder la pipe et l'herbe pour ce soir, je sais que vous en trouverez bon usage. Bonne soirée mon ami.

Je retourne la tête vers Goderick:
- < Elfique > Que les astres guide vos pas par la plus sombre des nuits, mon frère.

Je quittai la scène tranquillement en jetant un dernier regard derrière moi en direction d'Abraham, mes yeux trahissaient mes émotions: La tristesse m'envahissait, et la honte. Mon intention n'avait guère été de fouiller dans le passé de notre spécialiste, mais ses mémoires étaient si vive qu'elles m'ont frappées comme la foudre. J'étais déçu de mon propre contrôle sur mes pouvoirs mais j'était aussi très inquiet à son égard. Des mémoires négatives aussi fortes ne pouvait être bon pour son état mentale.

J'aurais dû être plus prudent.


< NOSTARION QUITTE LA SCÈNE... pour l'instant >
avatar
Nostarion

Messages : 11
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Storm le Lun 18 Déc - 10:18

Nostarion avait tenté de rattraper l'erreur de Goderick. Il voulu rediriger la conversation vers autre chose.  

- Quant à moi, bien que je respecte votre intimité sur votre passé, mais en connaître plus sur vos intérêts, vos connaissance, vos valeurs et vos passions m'intéresserait. *court rire* Bien que ça sonne très poussé pour une conversation de coin de table de taverne.

"Bien que je respecte votre intimité" ...Goderick se sentit légèrement mal. Malgré le fait qu'il avait passé la plus grande partie de son temps avec des humains, il fallait croire qu'il ne savait toujours pas comment agir avec eux. Son but n'était que d'aider son ami Abraham... Malgré ses années d'études en médecine, il avait toujours de la misère avec la psychologie des Hommes.

Il remarqua rapidement quelque chose d'étrange. Un flux magique sortit de la bouche de l'Éladrin. La sensibilité des l'elfes à la magie lui avait toujours permis de ressentir une magie en action... Mais cette magie, elle avait été mal contrôlé. Peut-être Nostarion l'avait mal lancé. Il remarqua tout de suite la réaction d'Abraham, qui se leva et d'un coup, la main sur son pistolet. Goderick resta calme tout le long. Il savait que s'il le voulait, il pouvait à tous moment rendre Abraham inconscient si les choses dérapait, mais il avait confiance en son compagnon.    

- J...e su...is...ti...ti...reur...pa...pa...rce...que ça...ma....mar...mar...che et j'ai ét...tu...di...dié avec...les na...nai...nains...

- Je suis sincèrement désolé de mon action, je ne souhaitais aucunement vous agresser. Je crois mon agissement déplacée et je ne voudrais pas vous enlever le peu de paix qu'il est possible d'avoir ce soir malgré les événements récents. Vous pouvez garder la pipe et l'herbe pour ce soir, je sais que vous en trouverez bon usage. Bonne soirée mon ami.

< Elfique > Que les astres guide vos pas par la plus sombre des nuits, mon frère.


Nostarion était sur le point de partir quand Goderick lui répondit:
< Elfique > Nostarion. Ne vous en faite pas. Même si je ne sais pas qu'elle sort vous avez lancé, je sais que vous l'avez fait dans le but d'aider votre compagnon. Malheureusement, je pense que notre ami est... brisé. Ma question était aussi déplacé, et à cause de moi vous avez subit sa colère. Je m'en excuse... mon frère.

Il lui fit son plus beau sourire de réconfort. Il se tourna ensuite vers Abraham et toucha lentement son bras.

-Je suis désolé d'avoir amener ce sujet mon ami. J'espère que vous me pardonnerez.
avatar
Storm
Admin

Messages : 3285
Date d'inscription : 21/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://relator.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Alwa Pringlebutt le Mar 19 Déc - 5:47

D’une ruelle à proximité émergea un Gotrek à l’air maussade, sourcil froncé et grimace agacée aux lèvres. Sur ses talons suivait un jeune soldat un peu trop bavard au goût du nain.

Les bras et la barbe de Gotrek étaient couverts de sang et la plupart des passants s’empressaient de s’éloigner en murmurant afin de ne pas se retrouver sur le passage du nain. Gotrek traversa la place d’un pas rapide et furieux afin de semer le jeune milicien qui le suivait en lui posant toute sorte de question sur ses techniques de combat et son entrainement.

À l’une des tables installées sur le parterre avant du Sevens Sins, le vieux slayer repéra Abraham, Goderik et Nostarion. Les trois compagnons étaient encore trop loin pour que Gotrek puissent saisir leur conversation, mais un geste de sursaut soudain, quoique discret, de la part d’Abraham n’échappa pas aux yeux attentifs du nain. Il vit Nostarion offrir quelques dernières paroles à l’humain avant de se lever et de s’éloigner tandis que Goderick offrait également quelques mots au mercenaire.

- J’ai des trucs importants à régler, petit gars, va jouer au soldat plus loin. T’aura pas la chance de continuer à jouer longtemps, vociféra Gotrek à l’adresse du jeune milicien qui le suivait.

Ce dernier tenta d’ouvrir la bouche pour protester ou poser une autre question mais Gotrek ne lui en laissa pas la chance, hélant bruyamment Abraham en couvrant les quelques mètres qui les séparaient encore.

- < Dwarven > Hola mon gars ! Faut que tu m’aide, parles moi, dit moi n’importe quoi mais ai l’air préoccupé et sérieux.

Gotrek s’assit sur le coin de la table et s’empressa d’attraper la chope abandonnée par Nostarion afin de se désaltérer. Se saisissant d’un torchon qui pendait à sa ceinture, il entreprit de se nettoyer au mieux afin d’apaiser la foule qui le fixait d’un œil désapprobateur. Remarquant l’atmosphère un peu lourde, il enchaina, sans laisser la chance au jeune homme de répondre.

- < Dwarven > Pas facile hein, ces elfes ? Ils ont le don de juste vous tomber sur les nerfs, de venir jouer sur la petite corde sensible avec laquelle il ne faut pas jouer. Je suis coincé avec Nostarion depuis plus d’un an, mais je pète encore un plomb chaque fois qu’il trouble le sommeil de ses anciens. Sacrilège ! Ce qu’il faut être inconscient… Bah, peu importe hein ! La soirée est sensée être à la fête de ce que je vois. Faut bin être humain pour gaspiller ainsi des ressources pendant un siège, mais j’imagine qu’à eux, ça leur prend bin ça pour garder le moral. Hum, c’est pas moi qui vais m’en plaindre !


Levant sa chope devant Abraham et offrant un sourire forcé à Goderick.

- À la vôtre mes chers, ils nous restent quelques heures pour faire de cette journée de merde une bonne soirée alors autant s’y mettre tout de suite. Vivent les humains et leur mœurs étranges !

Gotrek calla le reste de la chope de Nostarion en faisant des « woush, woush » de la main au jeune milicien qui, se voyant ainsi ignoré, ne s’attarda pas bien longtemps.
avatar
Alwa Pringlebutt

Messages : 3
Date d'inscription : 11/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La première neige - 29 novembre 572

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum