Les Aventuriers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Aventuriers

Message par Storm le Ven 8 Sep - 10:22

Pour les personnages joueurs et les PNJ qui constituent votre "groupe".
Vous pouvez mettre des images de vos personnages, équipement et BG dans cette section.
Les autres PNJ important seront dans le Forum des Aventuriers.
avatar
Storm
Admin

Messages : 1795
Date d'inscription : 21/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://relator.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventuriers

Message par Soren le Ven 15 Sep - 6:25

Soren Lancaster du Clan Volsung
Le Survivant, Le Cornu

Druid 4

Avatar:

Race: Feral Tiefling
Gender: Mâle
Age:  26
Hair: Blanc et noir
Skin: Gris cendré
Eyes: Bleu Ceruleum, proche blanc
Height: 5’’11
Weight: 230 pd.

En combat:

Front view:


Cocasse:

Biographical
Place of Residence: Sur la route
Place of Birth: Everwood, la forêt des damnés

Relatives: Deux parents encore en vie et Soeur Liliane, la Landcaster du Clan en devenir.
Enemies: Reunald-Ross, The Mercenary aka The Old Wolf

Occupation: Aventurier

Armor of Choice: Armure légère en cuir, avec quelques parties vitales recouvertes de metal
Weapons of Choice: Son épée longue forgée par son clan à son départ.


History/Biography:



‘’ L’origine de tout peuple se perd dans l’histoire; certain réussissent à laisser une trace de ce qui s’est passé. Ces civilisations sont celles qui ont triomphés par le passé et qui ont su s’ancrer dans l’histoire avec une telle détermination, qu’aujourd’hui même nous pouvons contempler des créations de ces pionniers du monde.

Tant qu’aux autres…
Les autres tentent tant bien que mal de se garder une place dans le moment présent.

Voici ou l’histoire connue de mon peuple débute, nous étions des pariah, non pas chassé à vue; mais détesté à vue. ‘’


Le jeune homme lança un regard confus à Soren, tout juste avant de diriger son regard vers les bières qui commençaient à s’empiler sur la table :
‘’ Non, non je n’ai pas trop bu. Je connais ma limite… ‘’

Un court silence se s’installa, puis le Tiefling se reprit :
‘’  Detesté à vue peut sembler idiot.. mais c’est bien pire que d’être chassé. Lorsqu’on est chassé, l’ennemi est clair. Lorsqu’on est detesté, tu vie dans un climat constant d’incertitude et d’anxiété. Ce climat, me dit-on, nous à garder en otage bien longtemps puisque c’est seulement rendu au 5e Seamaester que nous avons décidés de nous installer de façon permanente à un endroit à nous : Everwood. ‘’

Le jeune homme agrandis les yeux à cette remarque :
‘’ E-Everwood? La forêt des damnés ? C’est un endroit dangereux pour des vétérans ! Le Seamaester à ammené des enfants dans un endroit comme ça !? ‘’

Un sourire de compréhension s’esquissa brièvement sur le visage de Soren, qui pour réponse, continua son histoire :
‘’ Nous avons, à ce que mon père me disait, tenté de nous fondre dans une société portuaire, étant principalement des voyageurs sur mer ça aurait été une transition douce et mutuellement bénéficiaire pour le peuple choisi : Nous pourrions les guider et protéger sur les mers et nous aurions une place ou nous forger une vie en échange.

Cependant,  lors de notre dernier arrêt, une jeune Volsung se fit agresser violement suite à une erreur lors de son travail sur les ports. Nous avons décidé de résoudre l’incident avec une compensation financière mais les habitants tentaient de nous extorquer. Ce qui a causé la fureur du Seamaester qui décida de Quitter aussitôt au lieu d’en venir aux armes.

Une fois arrivé en Everwood la situation était bien difficile, mais les plus vétéran du Clan ont réussi à nous sécuriser un endroit ou vivre sur la côte. ‘’


Les yeux du Lancaster se perdait dans les étoiles alors qu’il racontait l’histoire de son Clan. Il reprit un air plus terre à terre et jeta un coup d’œil à son compagnon de soirée :
‘’ Mais je dois dire bien du charabia, un Seamaester ? Ça sonne comme un chef, comme tu l’as rapidement deviné mais c’est plus compliqué que ça. ‘’

Soren se réinstalla les deux jambes derrière son banc :
‘’ Une lignée de notre clan, pour des raisons qui me sont inconnues, possédaient le don de la manipulation de l’énergie élémentaire. Ce don, se manifestait à son plus grand potentiel lorsque nous voyageons sur les étendues marines, ce qui donnait un place de pouvoir et d’importance aux Sea Maesters. Cependant, lors de notre arrivée sur terre, une nouvelle lignée prit le rôle de guide, le nouveau chef étant le premier de ma lignée, le premier Land Caster ‘’

Le spectateur l'interompit:
'' Lancaster... n'est-ce pas là votre nom de famille ? ''

Un sourire s'afficha sur les lèvres du conteur:
'' Exact. Je suis le dernier descendant de cette lignée. Mais ne soit pas désolé, je me suis mal exprimé ! Je suis le plus jeune, ma famille est toujours en vie.

Une fois bien ancré dans les Everwood, et bien sûr suite à plusieurs conflits avec les natifs, notre ‘’civilisation’’ pris pour la première fois une forme qui semblait solide et durable. Notre mode de vie nomade ne promettait aucun lendemain. C’est ainsi que Volsungborg est né. Un village en harmonie avec la nature sauvage d’Everwood.

Volsungborg s’enlace autour des arbres et se font dans les feuillages telles les grandes cités elfiques dont les histoires font l’éloge mais qu’aucun homme de notre époque eut la chance de voir de ses propres yeux. Une ville née de l’habile main versatile du chacun des Volsung et du talent unique des Lancaster qui permettait de fusionner construction et nature. Un réseau de ponts lacés permet de se déplacer dans les airs en évitant le danger à nos pieds, des habitations à même les troncs d’arbres et des vigies camouflés dans les feuillages.

Cependant, une fois la paix installée et la nature maitrisée, pour ce qui était de notre coin de pays, le clan s’anima : À la levée du 6e Lancaster le clan demanda à avoir plus et d’utiliser les talents perdus des Sea Maester. Nous avons commencé à raider les côtes environnante et à intercepter des bateaux marchands. Le changement de vision vint avec les années ; un peuple de plus en plus résilient et de plus en plus haineux des peuples les ayants rejetés autrefois était une cause suffisante. ‘’


Soren s’arrêta une seconde pour reprendre son souffle ainsi que l’attention de son interlocuteur :

‘’ Mais pour éviter de nous perdre dans des détails et faire une histoire courte : Mon peuple vit dans une contré dangereuse doté d’une nature impardonnable, s’adonnait aux pillages et repousse constamment des assauts orcs. Tu as remarqué le ‘’S’adonnait’’ ? Et bien c’est ce qui nous conduit à mon histoire.

Fils de Lancaster, je suis né avec un prestige au sein du clan qui me fut utile jusqu’à même aujourd’hui. L’on commença par me placer au sein de ma meute : une mère loup et sa portée, qui m’accepte à la demande de l’ainé de la famille. Je sais que ça semble complètement déjanté, cependant cette pratique était seulement pour les nouveaux nés Lancaster : Les autres membres du clan ne s’adonnait pas du tout à des pratiques aussi mystiques.

Après mes premières années de vie, l’on vit que je ne possédais pas le don des Lancaster. Ce qui m’enleva beaucoup de pression et qui me permis de m’intéresser à autre chose que ma destinée qui aurait très bien pu être décidé à ce moment.

Ce pourquoi je m’adonnai à la chasse, la navigation, le combat et même le jeu. Étonnement, le domaine qui me fit le plus fidèle fut le jeu : J’emportai tellement d’argent que j’aurais pu m’en faire métier. Cependant, je souhaitais aider mon Clan et j’étais très curieux de l’outre monde. Je me mis donc à la piraterie : Un chapitre de ma vie qui fut déterminant pour mon sang froid et mon maniement de ma lame, mais que je regrette amèrement dut aux nombres de vie innocentes que j’ai dû prendre.

Ma sœur, qui est maintenant la Lancaster du Clan, n’était pas en faveur de ces actes de barbaries mais comprenait la tradition qui amenait toujours son lot de prospérité depuis des générations. Ce qu’elle ne comprenait pas, cependant, c’était que son frère participait aux assauts des Sea Maesters alors que les Lancaster avaient besoin de lui. Elle avait besoin de lui. Elle tenta de lui faire comprendre par la réprimande de ses choix, mais aussi en complimentant les talents de celui-ci, qu’il avait sa place parmis eux et que l’histoire de la lame est aussi important que le don des Lancaster. ‘’


Liliane Lancaster (attraits Tiefling:
Liliane en armure:

Lancaster pris sa choppe et en avala plusieurs bonne gorgées, il la redéposa, maintenant vide et secoua la tête :

‘’ Parler de soi à la troisième personne est étrange, mais je me perd dans mes récit * court rire *. Bref, j’étais près de ma sœur, nous avions pas été très proche lors de notre enfance mais avec la vie adulte vient la compréhension, et dans nos différences nous avons su trouver l’harmonie. Je lui fait tellement confiance que je ne m’interposerais même pas si elle trouverait un partenaire de vie de son choix : elle pourrait me briser en deux si elle le voulait, alors je plain plutôt le pauvre qui tenterait de s’en prendre à elle. Pas qu’elle manque de douceur, mais je connais son caractère de fond…. Bref je me perd à nouveau.

Je parlais d’elle parce qu’elle est la raison de ma décision finale : les pillages ont fini par faire suffisamment de grabuge pour qu’une autorité supérieure décide de faire quelque chose pour empêcher à nouveau au clan de s’en prendre à eux. Il faut comprendre que les pillages ont toujours été des courtes expéditions, mais que plus que les années passaient plus que la peur de représailles se fit oublier. De plus, la venu d’un Lancaster parmi les troupes Sea Maester ne fit qu’amplifier la motivation et le sentiment d’invulnérabilité que le clan portait.

Les responsables ont décidés d’engager une compagnie de mercenaire célèbre : Les Black Wyrms’’


Les yeux de jeune homme s’écarquillèrent :
‘’ L-les Black wyrms? Et vous êtes toujours en vie? ‘’

Le regard de Soren se fit impassible, d’un ton neutre il reprit :
‘’ Et ce, bien malgré moi.

La légende du nom de Reunald-Ross, le Vieux loup, fit son apparition dans ma ville natale par la mère en nous suivant après le dernier de nos raids. Il prit d’assaut la ville avec ses vétérans et n’eut aucun scrupule à utiliser des otages ainsi que de raser le plus de forêt possible grâce aux flammes du pyromancien les accompagnants.

Ma sœur décida de se rendre, mais j’eus le… culot… disons, de m’interposer et de proposer le vieux loup en duel afin de terminer ce massacre. L’issue du combat déterminerait le destin de mon village.

Il est important de prendre en compte que je suis loin d’un héros, ma vie compte énormément à mes yeux : Mais une chose est certaine, celle de ma sœur compte encore plus. ‘’


Reunald-Ross, The Old Wolf:

Le jeune barde interompit à nouveau Soren :
‘’ Le vieux loup est toujours en vie ! Quest-ce qu—je suis désolé… ‘’

Le tiefling montra ses canines d’un sourire sincère ; il était évident que le jeune homme était maintenant à 100% avec lui dans son histoire. Soren pointa sa corne brisée et lança un clin d’œil à celui assied en avant de lui :
‘’ Certes, et il partit avec un pointe importante de mon corps. Impressionné par mes talents au combat, il décida de me laisser vivre, moi et mon clan, pour son propre plaisir. Comme tu le sais, Reunald-Ross est un vétéran qui a fait plusieurs guerres, et même après sa retraite forcée il continua son propre chemin avec sa propre compagnie de mercenaire. Cependant, personne n’est parvenu à lui enlever le vie. Ce qu’il me confia suite à m’avoir vaincu me secoua : Il n’avait qu’un vœu, et c’était de mourir de la main de plus doué que lui. Il me dit que bien que brute, j’aurais potentiellement la force de le vaincre dans son propre art. Il me grâcia alors d’un mort certaine à deux conditions : Si je le recroise, je dois le vaincre, ou mourir de sa main et ensuite mon village serait rasé tel il avait été engagé pour, et deuxièmement si je remettais les pieds dans ce village avant qu’il soit mort qu’il le saurait et que j’aurais signé l’arrêt de mort de ma sœur.

En résumé, je devais partir sur la route et me cacher, en espérant le recroiser au moment ou j’aurais la force de le vaincre.

Évidemment, il était clair qu’un seul pillage allait signer la fin du clan Volsung.

Tel que promis, il quitta la ville et me laissa une semaine pour faire mes adieux. Ma sœur fondit en larme et n’eut pas la force de me réprimander pour mon acte : J’avais sauvé le village en échange de mon exile. C’était un bon marché à mes yeux, même si l’optique que le village tombe dans le futur m’éffraie toujours.

Liliane forgea ma lame, Leysa, ce qui signifie larme pour notre peuple. Et… je partis sur la route. C’est en tant qu’aventurier que je réussis à me faire accepter et à me perfectionner dans l’art de la guerre. Jusqu’à maintenant ce métier réussit à mettre le pain sur ma table et l’alcool dans mon ventre : malheureusement, jouer aux dés me vaut souvent le titre de tricheur dû à mon apparence, je m’abstiens donc le plus possible d’y jouer…. Même si c’est plutôt difficile.  

Depuis, plusieurs évènements se sont pointés à ma porte, tel l’apparition de Reunald, que je réussit à esquiver sans qu’il soit au courant de ma présence, et bien d’autres. Mais ces histoires seront pour une autre soirée mon ami ! ‘’


Soren leva sa choppe nouvellement remplis par le serveur :
‘’ Vivons notre vie jusqu'à ce que les océans nous enveloppes ! ‘’



Personality



Alignment: Chaotique Bon
Motivations: Être heureux, se perfectionner pour survivre à Reunald-Ross, Aider ceux qu’il peut

Religion/Philosophy: Animiste (à voir avec joseph quel dieu fit dans notre croyance tribale)

Sexuality: Bi-Sexuel

Positive Personality Traits: Sociable, débrouillard et Habile
Negative Personality Traits: Indépendant Paresseux
Misc. Quirks: Jouer avec un paquet de carte, toucher sa corne manquante, affiler ses lames

Afiliations: Aventuriers

Interests


Likes:
Eating, Sex, Gambling, tactics that payoff, Alcohol and drugs, news gadgets, learning, naps, Sea in general, fighting with a goal, relaxing

Dislikes:
Needless efforts, morning people, excessive authority, anger, greenskins, unwanted violence, insanitary places and people

Favorite Foods:
Meat and watermelon

Favorite Drinks:
Any type of strong alcohol and Clear water

Favorite Colors:
Blue, gray and Green

Hobbies:
Training (Malheureusement), Gambling, long walks, Understanding foreign cultures, Sports, ''chess'', Learning new life skills


Dernière édition par Soren le Dim 24 Sep - 5:20, édité 13 fois
avatar
Soren

Messages : 1
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventuriers

Message par Alwa Pringlebutt le Ven 15 Sep - 16:52

Owen (Greyfall) Galanodel

Classe: Paladin 4
Background: Chevalier de l'Ordre
Alignement: Neutre Bon

Owen - 1:
Owen - 2:
Owen - 3:

Race: Humain
Gender: Mâle
Age: 25
Hair: Blond dorée
Skin: Pâle
Eyes: Bleu océan
Height: 6"4 (193 cm)
Weight: 212 lb (96 kg)

Place of residence : Kazad Zon-Zharr (Forteresse en ruine de son ordre templier)

Pour raconter l'histoire d'Owen, il faut prendre un moment pour regarder en arrière, faire quelques pas à reculons et se pencher sur ses origines.

Sa mère était une jeune lavandière du nom de Maggie, qui eut la malchance de succomber pour un jeune mercenaire et aventurier dont la compagnie était de passage dans son village. Jeune et impressionnable, et pleine d'un amour fou et irresponsable icônique des jeunes de son âge, Maggie décida de quitter son village et sa famille pour suivre son amant sur les routes, à la grande consternation des gens de son entourage. Elle voyagea au côté du mercenaire pendant près d'un an, et ne tarda pas à démontrer les fruits du succès de leur union. Son bonheur et sa joie se changèrent cependant rapidement en tristesse et en désepoire lorsqu'elle réalisa qu'il n'était pas dans les plans d'un groupe d'aventurier et de mercenaires de parcourir le vaste monde en trimballant des femmes enceinte et des enfants. Révélant sa véritable nature, son amant l'abandonna à des milles de chez elle, seul et sans aide en terre étrangère. La jeune lavandière presqu'en couche qui ne connaissait rien du monde se retrouvait seul au monde loin de tout ceux qui l'avaient aimé, et trahis par celui qu'elle aimait encore malgré tout, et qu'à son grand malheur, elle aimerait toujours. (Certain sentiment défient tout entendement et toute logique).

Seul et mortifié, elle serait sans doute morte si elle n'avait pas été secouru par un elfe de la région, qui la receuillit et la prit sous son aile. Aglarond Galanodel n'était pas un représentant typique de son peuple. Il n'avait pas de préjugé envers les Hommes, et il invita Maggie chez lui, lui offrit gite et couvert, et s'assura même qu'elle dispose des soins nécéssaires pour donner naissance à son enfant quelques mois plus tard.

C'est ainsi qu'Owen vint au monde. Il fût élevé par sa mère et Aglarond, qui prit soins de lui comme un père. Maggie voyait en Owen le spectre de l'amour de sa vie. Il était son rayon de soleil, sa seconde chance. Ils vécurent heureux malgré l'hostilité des habitants locaux envers les humains, Aglarond les protégeant de son peuple, et oeuvrant même à leur acceptation et leur intégration. Les années passèrent doucement, et le lien d'amitié et de tendresse qui unissait Aglarond et Maggie se changea tranquillement en amour. Même si elle ne saurait jamais oublié le père d'Owen (dont elle ne parles jamais), Maggie avait encore suffisament de place son coeur pour y acceuillir l'elfe et leur enfant à venir. En effet, deux ans après s'être établie dans la petite comunauté elfique, Maggie était de nouveau enceinte. Elle donna naissance peu de temps après à une demi-elfe qui fut nommé Leshanna.

En grandissant, Leshanna réalisa rapidement que malgré tout l'amour que lui portait sa mère, elle lui préférerait toujours Owen, son petit rayon de soleil. Son petit amour réincarné. Elle en acquit un esprit de rébélion et d'indépendance qui la poussère à se rapprocher de ses racines elfique et à farouchement chérir et cultiver cet héritage au détriment de son côté humain. Elle souhaitait se prouver à ce peuple qui la méprisait, prouver qu'elle était plus elfe qu'un elfe : plus rapide, plus agile, plus débrouillarde, meilleure chasseresse, etc. Elle grandissait dans l'ombre de son frère, libre, léger, rayonant et inssousciant, et se faisait un devoir d'effacer en elle toute trace de telles qualités qu'elle jugeait naïves et trop optimiste.

Owen grandissait effectivement sans réellement se soucier du monde qui l'entourait. Il était une âme pure et bonne, un être qui se souciait du bonheur des autres, de justice, de paix et d'équité.

Il était donc loin d'être préparé à ce qui l'attendait lorsqu'arrivèrent, à l'aube de ses 15 ans, une troupe de cavaliers au villages. Des représentant de l'armée du roi. Ce dernier était en guerre, une guerre qu'il allait perdre si les choses continuaient ainsi. Les cavaliers étaient des recruteurs venus conscrire pour l'armée du roi. Malgré les protestation d'Aglarond et les pleures de Maggie, Owen fut l'un des jeunes hommes sélectionné. Afin de s'assurer de la sureté de son fils, Aglarond décida donc de rejoindre l'armée également, confiant à la toute jeune Leshanna le soins de veiller sur sa mère.

Et sans plus de cérémonie, voilà qu'Owen et Aglarond se retrouvaient fantasin dans l'armée royale. Il furent envoyé dans un camp d'entrainement au loins, où on les forma aux rudiments du combat et de la guerre, avant de rapidment les mobiliser après quelques semaines d'exercice uniquement. Owen connu la guerre jeune. Il la connu courte, brutale et sanglante. Il la connu déchirante et terrifiante lorsque qu'il vit prérire par dizaine ses amis sous les coups des orques de la Grande Verte. Il la connu sans mercie lorsqu'elle arracha à ce monde l'homme qu'il considérait comme son père.

Perdu et sans repère, Owen parvint tout de même à survivre, réalisant à son plus grande horeur qu'il avait un peu plus que du talent pour le combat. La réalité avait écrasé tout ses rêves d'enfant sur les braves chevaliers en armure, sur l'aventure sur la nature des Hommes. Tout ce qu'il y avait de beau et de pure en lui aurait sans doute finit par se ternir et s'éteindre. Peu de belle chose survivent aux ravages de la guerre. Elle sont emporté par des rivières de sang et de larmes pour ne jamais revoir la lumière du soleil. Heureusement pour le jeune homme, il eut la chance d'assister à une scène qui devait à jamais le hanter et l'émerveiller : la présence sur le chmap de bataille d'un duo innusité de guerriers porteur d'espoir et de lumière alors que tout semblaient perdu. Un chevalier géant et son compagnon nain à la toison d'argent. Leurs armures étaient vieilles et édentées, leurs capes souillées et rapiécées et malgré tout il émanait de ces deux combatant une aura des plus saine, des plus glorieuse et des plus inspirante qui soit. Comme si les voire à l'oeuvre appaisait votre âme et vous enseiganit à faire la paix avec la mort et avec la vie. Comme s'ils remettaient en place l'univers, lui réinsulflaient un semblant d'ordre au sein du chaos et de la souffrance.

Autour d'eux l'armée en déroute tentait de fuir. Tous se poussaient et se tiraient de façon désordonné afin d'échapper à la marée verte écumante de rage décimant leurs rangs. Mais les deux guerriers restaient inflexibles, en première ligne. Urlant des imprécations et des encouragements aux soldats trop effrayés pour les écouter, couvrant leur retraite malgré les rangs qui s'ammenuisaient autour d'eux.

Possédé d'un sentiment puissant sur lequel il ne parvient toujours pas à mettre de mot, Owen à vu son être revivre à ce moment. Toute ses blessures et ses scariffications avaient trouvé leur beaume. Pour une raison qu'il ne saurait expliquer, il savait désormais que les partie de son être qu'il croyait brisées ou perdues à jamais sauraient guérir un jour.

Terrifié, il resserra sa prise sur son arme et fit volte face. Sans même s'en appercevoir, il s'était retrouvé parmis les déserteurs. Il tentait désormais de résiter au courant qui tentait innexorablement de l'entrainer au loin. Quelque part où il n'aurait plus à souffrir. Quelque part où il pourrait vivre en paix, loin des horeurs de la guerres. Mais il savait, après avoir vu les deux guerrier, que celà n'était plus une option. Il savait que de vivre en sâchant qu'il n'avait pas fait tout ce qui était en son pouvoir pour aider, pour protéger, pour faire du monde un endroit meilleur... il savait désormais qu'il ne serait pas capable de vivre avec celà sur la conscience. Avec un cri de peur, ou de défi, il chargea à contre courant. La bataille qui en découla lui demeure flou, même aujourd'hui.



Bref... Je vais écrire le reste du bg en détail tranquillement pas vite. Mais grosso modo à partir de là les grande lignes sont les suivante (Vrm aproximatif):

- Il est gravement blessé lors de la bataille mais le stand up héroic et désespéré des deux héros et d'Owen aura inspiré l'armée et rallié une pochette de résistance. La bataille est gagné de justesse.

- Owen sort de son comas quelques jours plus tard. Un vieux nain veille sur lui et prend soins de lui. Il s'agit de Jorn Goldenheart (the Cautious), l'un des deux guerriers ayant inspiré Owen.

- Jorn est un membre d'un ordre de templier ancien et presque éteint. Lui est son compagnon passaient dans le coin et se sont joint à l'armée sans pour autant en faire partie.

- Son collègue, le chevalier géant, à quitter l'armée mais Jorn est resté, intéressé par Owen. À partir de ce moment, Jorn devient un mentor pour Owen et trouve en lui un auditeur avide et intéressé pour ce qui a trait à son Ordre et ses croyances, son but et sa mission.

- Jorn passe le reste de la guerre à suivre Owen et à veiller sur lui. Owen souhaite rejoindre l'Ordre de Jorn à la fin de la guerre mais ce dernier refuse. Il finit cependant par accepter en découvrant l'ampleur des talents du jeune homme et son affinité avec la magie divine et les différent dogme et précepte de son Ordre.

- À la fin de la guerre Owen se rend à Kazad Zon-Zharr (La Forteresse du Feu Solaire) pour y suivre son entrainement. Il y rencontre la dizaine de membre survivant d'un Ordre Templier en ruine.

- Après de nombreuse année il rentre chez lui. Sa mère est morte d'une maladie après l'avoir perdu lui et Aglarond. Leshanna est devenu une chasseresse du clan sauvage et indépendante. Elle considère Owen la cause de ses malheurs et de la mort de leurs parents. Elle lui reproche de ne pas être revenu après la guerre. De l'avoir laissé seule si longtemps.

- Owen réalise bien rapidement qu'il n'y a plus rien pour lui dans ce village. Il sait très bien que sa soeur ne le déteste pas réellement. Bien au contraire, il est la seule famille qu'il lui reste et ils s'aime mais il sait aussi que celà est quelque chose de trop difficile à admettre pour Leshanna pour le moment. Aussi, choisit-il de quitter.

- Son apprentissage étant terminé, il est désormais de son devoir de propager la lumière de l'Ordre et de parfaire son éducation et sa formation par lui-même, aucun maître n'étant en mesure de réellement enseigner l'ensemble des dogmes et des idéologies de l'Ordre.


Dernière édition par Alwa Pringlebutt le Sam 16 Sep - 5:12, édité 1 fois
avatar
Alwa Pringlebutt

Messages : 1
Date d'inscription : 11/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventuriers

Message par Storm le Ven 15 Sep - 23:23

Orakh Urgak-Shanh dit Ours Vaillant

Race: Orque
Sexe: Mâle
Âge: 47 ans
Classe: Sorcier 4
Poids: 324 lbs
Taille: 5''10
Lieu de naissance: La Grande Verte

Ours vaillant :

Vous n'en savez pas beaucoup sur l'histoire d'Ours, seulement qu'il a été bannis de son Clan d'orque il y a très longtemps. Il appartenait à celui d'Urgak, mais depuis, il est devenu un Shanh, un "banni". C'est un orque très poli, calme et respectueux. Il est aussi extrêmement curieux et porte un très grand culte en celui qui appelle le Chercheur. Il affirme avoir entendu la Voix du Chercheur l'appeler dans un de ses rêves et lui donné la localisation du Tome. Depuis, il semble toujours prêt à aller dans des endroits dangereux et à risquer sa vie dans le bût de trouver des connaissances cachés, pour aidé son Maître à mieux comprendre notre monde et à nous aider à le sauver.

Et il adore les chats...

avatar
Storm
Admin

Messages : 1795
Date d'inscription : 21/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://relator.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum